Le bœuf bio chez Delhaize, c’est eux

Une coopérative d’éleveurs, un abattoir et Delhaize: le circuit court de la viande bio venant à 90% de province de Luxembourg.

Ils ont profité de la Foire de Libramont pour manger ensemble. Ils, ce sont les éleveurs-engraisseurs bio de la coopérative GVBOB, pour groupement viande bio origine belge, les gestionnaires de la coopérative et de Delhaize.Ajouter un paragraphe ici.

Ce partenariat Delhaize-GVBOB dure depuis 1998, à l’initiative de trois agriculteurs fondateurs aujourd’hui retirés de la coopérative. On peut même presque parler de couple, mais pas de mariage: la coopérative fournit la totalité de la viande bio distribuée en Belgique par Delhaize qui prend toute la production de la coopérative, sans que cela résulte d’un contrat, les partenaires sont libres de se tourner ailleurs. Cela prouve que la formule marche bien.

Les bonnes formules

Les éleveurs bio doivent choisir entre du limousin, de la blonde d’Aquitaine ou de la parthenaise, et ils s’occupent de leur troupeau comme ils le préfèrent. Mais quand vient la finition, les animaux reçoivent une alimentation, toujours bio, calibrée au pour cent près: céréales, pulpe séchée, graines de lin. Ainsi, les bêtes livrées se ressemblent en qualité, notamment pour la tendreté que Delhaize recherche.

Les fermes de GVBOB se situent à 90% en province de Luxembourg, plus quelques-unes dans le Namurois et en province de Liège. Et, lors de la rencontre libramontoise, Jean van de Put, directeur des achats viandes chez Delhaize, a félicité tous les éleveurs pour la tenue de leurs exploitations. Une succes story, avec une croissance des volumes de ventes depuis cinq ans de 15% l’an (on est à 9 T de morceaux nobles vendus par semaine, 30 bêtes), et surtout des revenus prévisibles qui vont prioritairement aux agriculteurs qui peuvent ainsi de développer.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly